Diagnostic Escaliers à Villeneuve-Saint-Georges

Objet du diagnostic

Suite à la présence de fissures, il s’agit :
– D’examiner la pérennité de la structure de l’escalier
– De donner les orientations principales des éventuelles suites à donner

 

Référentiels

Concernant la structure de l’escalier : BAEL (Béton Armé aux Etats Limites).

 

Diagnostic

Présentation

Dans l’ordre, les efforts descendent ainsi :
– Marches
– Poutres, perpendiculaires aux marches, de part et d’autre des volées.
– Dalles constituant palier
– Corbeaux.
– (Voiles)
– (Fondations)

 

plan général

Nous avons réalisé un examen visuel.
Quand nous avons constaté un éventuel désordre, nous avons réalisé un sondage de type ferroscan :
seuls les paliers sont concernés.

Marches

Suite à l’examen visuel, on conclut que les marches sont en béton armé.

On constate des profondeurs d’appuis très variables et très faibles par endroits. Il conviendra de missionner une entreprise pour un relevé exhaustif des profondeurs d’appuis de toutes les marches des escaliers. Dans la foulée, la conformité aux règles de l’art devra être vérifiée.

Faible profondeur de marches

 

Poutres

Examen visuel réalisé. Aucun désordre n’a été constaté au moment de notre visite.

Quelques fissures apparaissent entre poutres et voiles murs porteurs adjacents.

Ce sont des fissures de désolidarisations entre les voiles porteurs du bâtiment et les poutres qui sont des éléments préfabriqués. Ces fissures n’ont pas de caractère dangereux pour la stabilité des ouvrages. Nous n’avons pas constaté de « morceaux/plaques » qui risquaient de se détacher.

Poutres

 

Paliers

Suite à l’examen visuel, on a constaté des fissures aux extrémités.
Par conséquent, des sondages de type ferroscan ont été réalisés. On conclut à :
– Une épaisseur de 18 cm.
– Un ferraillage dans le sens porteur constitué de barres HA 10 espacées de 20 cm en sous-face des paliers et à mi travée (zones les plus sollicitées), nous n’avons pas constaté de
fissures.

Palier avec fissures aux extrémités

 

Corbeaux

Examen visuel réalisé. Aucun désordre n’a été constaté au moment de notre visite.

Corbeaux

 

Calcul

Coffrage

Une hypothèse sécuritaire consiste à considérer le palier appuyé sur 2 côtés.

Plan de coffrage

 

Les différents calculs ont été effectués sur :

  • Les charges sur marches
  • Les charges sur poutres
  • Les charges sur palier
  • Les sollicitations dans le palier
  • Le moment de flexion induit par les charges exercées sur le palier directement
  • Le moment total
  • Les armatures nécessaires en partie inférieure

La conclusion du calcul
Dalles (paliers) sont  bien dimensionnées.

Conclusion et actions à mener

Les fissures sont dues à la désolidarisation entre les paliers (dalles) coulées en place et les corbeaux
préfabriqués. Ces fissures n’ont pas de caractères dangereux pour la stabilité des ouvrages.

Les profondeurs d’appuis sur les poutres recevant les marches sont parfois de dimensions réduites
Nous considérons que certaines marches n’ont pas d’appuis suffisants. Il conviendra de missionner
une entreprise pour un relevé exhaustif des profondeurs d’appuis de toutes les marches des
escaliers. Dans la foulée, la conformité devra être vérifiée.

 

ÉCRIRE UNE RÉPONSE OU UN COMMENTAIRE